Des entretiens radiophoniques avec Michel Plasson

Michel Plasson est un artiste absolument remarquable, qui a œuvré en son temps plus que tout autre chef français pour la musique française, en particulier au disque où son legs est un trésor, mais pas seulement, reprenant ainsi le flambeau des Dervaux, Prêtre, Rosenthal. Mais ça, c’était il y a longtemps1.

France Musique a récemment diffusé une série d’entretiens un peu crépusculaires avec Michel Plasson, recueillis de manière minaudante comme souvent cette productrice, et surtout, me semble-t-il, réalisés un peu tard dans sa carrière, dont on avait perdu la trace médiatique. Michel Plasson y est particulièrement émouvant.

L’intérêt de la radio de service public et de sa contribution à la documentation des générations futures consiste à collecter des documents significatifs ce qui n’est pas souvent le cas de vieilles dames ou de vieux messieurs, toujours adorables au micro, même ceux qui furent les plus redoutables. Ce qui ne fut pas le cas de Plasson.

Pour ses prochaines séries il faudrait expliquer à la dame en charge de cette émission qu’un artiste, après avoir été jeune et promu, traverse une grande période de sa vie pendant laquelle il a tous ses moyens. Après les feux de la rampe, il perd l’avantage de la fraîcheur et souvent l’intérêt des médias sauf à avoir des attachés de presse qui pilonnent. C’est à ce moment là qu’il ne faut pas l’oublier.

Ce que Plasson déclare dans ces entretiens à propos de la si médiocre considération qu’on porte en France à la musique française ne nécessite pas de commentaire. Et donnera, qui sait, peut-être des idées dans les étages de la Maison ronde “de Radio France et de la Musique”, s’ils écoutent France Musique.

Ces émissions sont à écouter sur le site de France Musique en replay, et en podcast sur la plateforme de votre choix, si vous faites vite avant que les épisodes ne disparaissent : ensuite Radio France vous oblige à vous servir de leur pénible application.


Retrouvez désormais au format PDF tous les articles du mois publiés par COUACS. Cliquez pour télécharger la brochure d’avril 2021 !