COUACS HEBDO - Numéro 23

Après l’ENA, ne faudrait-il pas, aussi, démanteler l’INA ?

Publié le 17 avril 2021

Pour un amateur de musique classique, les archives du service public de l’audiovisuel détenues et exploitées par l’INA conformément à sa mission et à la loi sont un eldorado merveilleux. On en a besoin pour savoir comment “sonnait” la musique au siècle dernier, pour écouter des œuvres qu’on n’entend plus jamais, pour retrouver des artistes disparus, mal documentés au disque… Oui mais…

Faut-il démanteler l'INA ? : )


Au bois dormant…

L’AUTRE MONDE (4) - La chronique de Jean-Paul Combet
Publié le 13 avril 2021

L’histoire du développement de la musique ancienne en tant que mouvement esthétique autonome est faite de découvertes incessantes, mais encore faut-il s’entendre sur le sens du mot découvertes.
Au premier degré, il pourrait signifier que les sources de cette musique, manuscrits ou éditions imprimées, seraient cachées ou perdues en des lieux ignorés de tous. La plupart du temps il n’en est rien et les œuvres du passé sont tout simplement archivées dans des bibliothèques, répertoriées avec soin, attendant que des musiciens attentionnés les tirent du sommeil et leur redonnent une vie sonore.

Lire la suite de la chronique...


Combien ça coûte ?

Éditorial - Publié le 18 avril 2021

On n’en saura rien. Il paraît qu’à la conférence de presse annonçant la nomination de Gustavo Dudamel à la direction musicale de l’Opéra de Paris, la question, posée par Emmanuel Dupuy (Diapason), a suscité la réponse suivante de Alexander Neef :

“ Ce serait très inhabituel de rendre publique la rémunération, donc nous n’allons pas le faire”.

Mais “l’habitude”, justement pose problème…

Lire la suite...


Compositeurs français méconnus : une liste, oui, mais pour quoi faire ?

Publié le 17 avril 2021

Ma liste de compositeurs français méconnus comprenait d’abord 120 noms, avec des oublis et des erreurs. Par suite des nombreuses suggestions qui m’ont été adressées, la liste a été portée à près de 200 noms. J’y ai inclus à cette occasion dans la liste des artistes que j’avais d’abord laissés de côté, car je les considérais familiers, et leur musique elle-même, majoritairement connue et jouée : c’était évident pour Debussy, Ravel, Duruflé, Messiaen etc. Certains compositeurs très importants (Barraqué, Chausson, Dukas…) étant à la tête d’un catalogue court, ils sont pour l’essentiel correctement représentés au concert, raison pour laquelle je les avais omis également. Mais la règle restera toujours discutable. Cas emblématique, Darius Milhaud est connu et même populaire, mais le ratio d’œuvres jouées, compte tenu de l’abondance de sa production, est bien faible…

Une liste, pourquoi faire ?


Compositeurs négligés du XXe siècle : près de 200 noms, maintenant !

Publié le 16 avril 2021

Voulez-vous contribuer à la redécouverte des œuvres de ces compositeurs ?

C’est facile. Choisissez un nom dans cette liste dont vous connaissez la musique ou une œuvre en particulier, qui vous semble marquante, dont existe un enregistrement discographique ou d’archives. Ecrivez quelques mots à propos de l’œuvre, en décrivant en quoi elle vous semble remarquable, touchante ou importante. Envoyez votre contribution exclusivement à contact@couacs.info !

Vous pouvez encore suggérer tout lien qui serait utile (textes, revues, vidéos etc.) Merci pour ces compositeurs négligés, et tous ceux à qui vous permettrez de découvrir leurs musiques !

Visionner la liste...