À l’avenir, certains articles du site COUACS pourront être réservés aux seuls abonnés, gratuits ou payants : vous avez donc intérêt à vous abonner maintenant ; car si vous vous abonnez tant que c’est gratuit, vous bénéficierez d’un prix spécial sur l’abonnement payant, et vous aurez aussi accès à certains articles réservés aux abonnés payants. Mais pas les meilleurs, bien sûr : )


Pourquoi m'abonner à COUACS ?

Avant tout, pour lire ce qui ne se lit pas ailleurs sur la musique classique et son industrie, et ne jamais manquer aucune publication. Parce que Diapason, Classica. Ou parce que la stupidité de classiquemaispashasbeen.fr n’arrive même plus à vous faire rire.

Pour lire peu mais bien. Nous ne sautons pas sur chaque mort ou chaque buzz pour écrire les mêmes articles que les copains.

Accessoirement, parce ce que COUACS devient furieusement tendance.

Si je m’abonne, qu’est-ce qui va bien me tomber encore dessus comme trucs que je ne lirai jamais ?

C’est clair : nous ne vous écrirons qu’une seule fois par semaine, le dimanche matin vers huit heures, pour vous adresser notre hebdomadaire COUACS HEBDO. Et rien de plus.

Nous ne prêterons, ni ne vendrons ni ne louerons votre adresse à personne.

Qu’est-ce que COUACS HEBDO ?

COUACS HEBDO recense tous les articles de la semaine parus sur COUACS, et d’autres informations.

COUACS HEBDO vous est livré dans votre boite mail tout prêt : vous n’avez plus qu’à faire le café, ou mieux, demander à ce qu’on vous le porte au lit, et beurrer les tartines pour le lire confortablement.

Comment vivez-vous ?

Mal, comme tous les grands artistes.

Mais alors, qui est-ce qui vous paie ?

Personne, à ce jour.
Nous lancerons bientôt nos abonnements à prix modiques, et des formules de soutien.
Alors, les lecteurs et nos soutiens contribueront au développement de COUACS.

Acceptez-vous la publicité ?

Non.

COUACS est garanti sans publicité. Il n’y a pas de publicité sur COUACS et il n’y en aura jamais. Pas de publicité, mais aussi pas de pseudo-partenariats.
La liberté de dire et de penser ce qu'on veut.
Il y aura peut-être des éléments rédactionnels soutenus de manière générique par des sponsors, si on en trouve. Mais les gens riches et élégants sont si rares de nos jours.
Dans tous les cas il n’y aura pas d’interaction avec la rédaction.


WWW.COUACS.INFO est propulsé par la plateforme Substack.com, créée pour favoriser l’expression d’un journalisme d’expertise financé par ses lecteurs.