LA REVUE DES PODCASTS CLASSIQUES - N°2

Publié le 27 janvier 2021 - La revue des podcasts paraît une fois de temps en temps !

Les podcasts consacrés à la musique classique constituent une ressource précieuse, parfois pour écouter en replay les émissions de radio qu’on a manquées, mais surtout pour partir à la chasse aux archives. Cette rubrique ne comporte que des documents audio, mais elle pourra inclure certains documents sonores sans images animées disponibles sur YouTube. Nous vous conseillons de consulter aussi notre rubrique “Musique en images”, afin de découvrir documents filmés ou des captations remarquables.


Si vous comprenez l’anglais, je vous conseille d’écouter ce long document consacré à Edgar Varèse, disponible sur le site américain de la radio publique WQXR.

Claire Chase, directrice artistique de l'International Contemporary Ensemble, s'entretient avec Chou Wen-Chung, compositeur, assistant et confident de longue date de Varèse, qui est aussi l'exécuteur testamentaire du compositeur et qui habite d’ailleurs aujourd’hui dans l'atelier "boutique" de Varèse à Greenwich Village. L'interview audio contient des enregistrements complets de nombreuses œuvres de Varèse, dans des interprétations choisies par Chou.

Et tant que vous y êtes, toujours sur Varèse, notez dans votre calepin que Françoise Monteil dans son émission “Les Trésors de France Musique” rediffusera le 3 février prochain une émission de Claude Samuel de 1964. mission qui sera de toute façon disponible en podcast ensuite. Samuel, à New-York, chez Varèse à Greenwich Village, converse avec le compositeur.


En 1990 Grace Bumbry se voyait consacrer une émission par Karoline Zaïdline sur France Culture, illustrée de plusieurs extraits d’interviews dans un très bon français ! Cette année-là, la magnifique artiste avait participé à l’inauguration de l’Opéra de la Bastille dans Les Troyens de Berlioz.
On sait que son apparition au Festival de Bayreuth dans Tannhaüser avait jadis suscité des réactions racistes lamentables. Elle était la première chanteuse noire à se produire à Bayreuth. “Mon grand-père a écrit pour des couleurs de voix, pas pour des couleurs de peau !” répondit Wieland Wagner.


Ecoutez cette interview d’Henri Tomasi, figure très attachante de la musique de son temps, grand humaniste et sacré bon compositeur. Dans ce document de 1969 il se raconte et parle de son métier d’artisan. On commémorera le 50e anniversaire de la disparition d’Henri Tomasi en 2021. Espérons que la pandémie ne nuise pas à cet anniversaire et aux initiatives prévues.

Ecouter des disques consacrés à la musique d’Henri Tomasi


Voici une très jolie interview d’Ivry Gitlis en 1975 sur France Culture. Installé dans un studio dans le noir, relié à la régie par un casque, Ivry raconte….


L’excellent David Christoffel au curriculum vitae si impressionnant et aux palmes rien moins qu’académiques publie depuis longtemps un podcast nommé “Metaclassique” qui est largement disponible sur la plateforme de podcasts de votre choix, sur son propre site mais aussi sur un large réseau de radios associatives, par exemple le lundi soir à 23 heures sur Radio-Grenouille à Marseille. Chaque émission comporte un thème qui se définit par un verbe en -er : “Attaquer”, “Accorder”, “Concerter”, “Dramatiser”, “Générer” et MetaClassique réunit chaque semaine des spécialistes de spécialités très posés, chercheurs, doctorants, sociologues. C’est fou ce qu’ils sont nombreux les sociologues et les chercheurs de nos jours, on ne peut plus s’en passer.

L’un des derniers épisodes de ce podcast était intitulé “Lepéniser”, et consacré aux disques Serp. Christoffel y invitait Jonathan Thomas qui est l’auteur d’un essai récemment paru aux éditions de l’EHESS, La Propagande par le disque. Jean-Marie Le Pen, éditeur phonographique.

Écouter l’épisode “Lepéniser” du podcast Metaclassique

Sujet rare, peu connu, que j’avais noté d’évoquer un de ces jours. Car pour ceux qui ne le savent pas, longtemps Jean-Marie Le Pen, revenu de ses exploits contestables, a eu un vrai métier aux temps du 33 tours : non pas électricien… mais éditeur de disques ! Puis-je confesser que cela lui a réservé une petite place particulière dans mes souvenirs : je ne peux pas m’empêcher d’aimer les éditeurs de disques, et pourtant j’en ai connu de bien pénibles. Mais peu, il est vrai, maniaient aussi bien l’imparfait du subjonctif que l’ancien patron du FN.

Le label de Jean-Marie Le Pen, Serp, créé en 1963, publiait quantité de documents historiques à une époque où c’était rare, très rare, où il n’y avait pas le moindre disque Frémeaux à se mettre sous la dent. Et Serp ne faisait pas que des archives, mais aussi de la vraie création historique et musicale. On savait, bien sûr, à quoi s’attendre si on pénétrait au siège des disque Serp, rue de Beaune dans une cour d’immeuble. La Serp côtoyait l’immeuble de la Documentation française. Non loin habitait Henri Hell, le premier biographe de Poulenc, qu’il m’est arrivé de visiter, et son voisin de palier Robert Kanters.

On était à la Serp dans la boutique d’un facho éditeur de disques, mais pas d’un éditeur de disques uniquement fachos. Un éditeur d’extrême-droite qui avait l’habileté, c’est de bonne guerre si j’ose dire, de publier également nombre de documents sur les ténors de la gauche, et même des discours de François Mitterrand. À la même époque, si je puis me permettre sans déclencher de polémique, on ne manquait pas d’éditeurs dits “de gauche” qui n’avaient pas les idées aussi larges que le catalogue de la Serp.

En musique je me souviens de quelques pépites au catalogue Serp comme par exemple, ce disque de la musique pour harmonie de Darius Milhaud par la Musique des Gardiens de la Paix dirigée par Désiré Dondeyne, un disque qui était au surcroît extraordinairement enregistré, en quadraphonie. Ou de ces Bergerettes qui se trouvaient être chantées par une dame, Marion Janson, un peu OAS je le crains, qui était la cliente de mon père à sa boutique. Des documents historiques, tels que les chansons, de Chouans étaient uniques. J’allais assez souvent fouiner chez eux.

La lecture du livre de Jonathan Thomas est intéressante parce qu’elle apporte de la documentation — elle m’a, par exemple, remémoré la longue collaboration de la Serp avec le musicologue Frédéric Robert, qui était si sympa et si parfaitement communiste ; à qui on doit d’avoir toute sa vie tellement travaillé sur tant de sujets musicologiques inédits.

Selon moi Jonathan Thomas a tort de donner sans cesse l’impression de traiter son sujet avec des pincettes. On comprend vite qu’il ne veut pas faire accroire la moindre sympathie pour le tribun-éditeur. Mais, que diable, on ne se salit pas les mains en saluant le travail intellectuel ou artistique d’un ennemi. Et c’est bien dommage que le catalogue Serp ne soit que sommairement listé et pas détaillé à la fin de l’ouvrage, et surtout ne soit plus réédité, et donc seulement accessible aux collectionneurs. Enfin, qu’il existe si peu d’initiatives aussi transgressives, aujourd’hui.

Acheter le livre “La Propagande par le disque. Jean-Marie Le Pen, éditeur phonographique” de Jonathan Thomas - Disponible aussi en e-Book.


Jean Hamon a été un critique musical à la longue carrière, en particulier à Diapason. Il a aussi, sauf erreur, souvent participé à la Tribune des Critiques de disques d’Armand Panigel. Jean Hamon était un critique musical également très engagé dans sa passion discographique, puisqu’il a trempé dans l’industrie du disque : je me souviens avoir passé un moment agréable avec lui vers 1980 alors qu’il travaillait pour l’importation des disques Hungaroton, distribués un temps en vinyle par Disc’Az, depuis les locaux d’Europe 1, rue François 1er !

France Culture a récemment rendu disponible l’archive d’une longue émission de deux heures qui date de 1964, dans laquelle Jean Hamon converse avec Guy Erismann sur le sujet de “L’art et l’usage de l’enregistrement sonore”. Amusant rétrospectivement, pas du tout obsolète, et quel plaisir d’entendre parler quelqu’un d’aussi intègre et passionné…

Écouter le podcast


Découvrez les chroniques “Musique en images” de COUACS !

Musique en images VIII
Musique en images VII
Musique en images VI
Musique en images V
Musique en images IV
Musique en images III
Musique en images II
Musique en images I