Françoise à la maison

Mon amie Françoise Thinat a donné il y a presque un an (déjà) un récital Salle Gaveau.
Elle est une personne assez incroyable à tous égards, et qui plus est pour son âge, qu’on ne révélera pas.


Partagez cet article si il vous plait, s’il vous plait !

Partager l'article


Disciple de Yvonne Lefébure et de Marguerite Long, grande pianiste, grande pédagogue, elle a été une guerrière de la musique, et de la musique de son temps, une aventureuse et une aventurière toute sa vie.

Elle devait donner début octobre un récital en Pologne mais les conditions de la pandémie ont rendu le voyage impossible. L’organisateur lui a alors demandé de faire réaliser un concert en vidéo à la maison pour sa programmation, devenue virtuelle.

Julien Hanck a capté ce récital de Françoise chez elle, réalisé pour ainsi dire dans les conditions du direct, et dans un espace qui n’était pas si évident pour filmer. Françoise Thinat peste toujours un peu contre ses pianos : elle trouve que les mécaniques modernes correspondent mal à sa manière d’appréhender le clavier. Là, elle joue sur son propre piano, qui a vu passer au fil des années tant et tant d’élèves et sur lequel elle a tant travaillé ! Mais Françoise est tout de même très en colère ici contre son instrument : un nettoyage poussé, réalisé en l’honneur de cette captation, a soulagé son piano d’une quantité impressionnante de poils de chat, ce qui a changé un peu le son. Mais surtout, un réglage malheureux a modifié selon elle l’enfoncement des touches et le poids du clavier !

Pourtant, ce qu’on entend, ce qu’on voit là, c’est une sorte de trésor selon moi : cette manière d’appréhender le clavier, ce sens de la phrase, cette musicalité, ces couleurs…

Ne vous arrêtez pas à la mine assez patibulaire du présentateur polonais, qui semble avoir avalé un manche à balais ou présenter le journal télévisé sous Jaruzelski. Filez directement à 1’55”, c’est là que la musique commence !

Programme :
Ernest Chausson : Paysage
Claude Debussy : Reflets dans l'eau, Hommage à Rameau, Mouvement.
Frédéric Chopin : 24 Préludes