Faîtes-le vous même !

Conseils de COUACS à un jeune musicien !

Finalement, l’auto-production, qui domine aujourd’hui, réalise un vieux fantasme, ici en 1935.
Prenez seulement garde de conserver la propriété de la bande que vous avez financé, et que le “label” qui publiera votre bande sert vraiment à quelque chose, fera quelque chose et dans quel domaine. Discutez sévèrement les conditions. Sinon, faites tout vous même, cela ne sera pas moins bien fait, et pour moins cher !